Un peu de bon sens, que diable !

Publié le par Abby-la-Meuh

Y'a des gens qui n'ont pas compris comment fonctionnaient les transports en commun. On pourrait croire que si, vu qu'ils les utilisent au minmum deux fois par jour. Mais non !

Le cas le plus courant est celui des gens qui restent bien dans le passage de la sortie, alors qu'ils en ont bien pour quinze stations comme ça. Donc ça prend de la place avec son gros sac, que ça prend même pas la peine de ranger un peu, et quand le bus/métro s'arrête, ça percute pas que c'est solide et que donc ça gêne les autres pour descendre. Sachant qu'au bout d'un moment, le chauffeur aimerait peut-être bien faire repartir son bus/métro, histoire de desservir un peu les autres arrêts... Enfin faire son boulot normalement quoi ! Du coup, le gros con moyen retarde touuuuuuuuuus les gens du bus/métro. Merci.

Il y a aussi le gentil crétin qui ne comprend pas que dans le TVM, il faut s'écarter de la poporte pour que celle-ci se ferme. Sisi ! Si tu restes collé à la vitre, ça marche po ! Observe un peu, abruti.

Les mamans avec leurs poussettes. Soyons clairs : j'adore les enfants, et je n'envisage même pas ma vie sans en avoir deux minimum. Mais quand même quoi. A huit heures du matin, dans un bus BLINDE de chez blindé, on peut m'expliquer pourquoi elles montent à trois poussettes, alors que sans y'avait déjà pas la place pour qu'on respire ? Le TVM, par exemple, passe toutes les trois minutes grand max le matin, c'est pas si dur d'attendre un peu, si ? Je sais, elles ont des poussettes, bah pardon mais chacun son problème. Y'a des gens le matin, parce qu'ils bossent, parce qu'ils ont partiel, qui ne peuvent pas trop se permettre d'arriver en retard tout ça parce que les gens sont restés au stade Homodebilus.

Le wesh moyen qui HURLE à un pote qui, Dieu sait pourquoi, est posté à l'auuuuuuuuuuuutre bout du bus (allez savoir pourquoi, ces gens-là ne savent pas rester en groupe, ils s'éparpillent toujours un max). Dans le meilleur des cas, il demande où est le premier cours de la journée. Dans le pire des cas, ça parle de cul. Quelque part entre les deux, pas loin du pire, vous avez les insultes. Et moi, tous les matins, j'ai des envies de castration sauvage... (vraiment, il est temps que je répare mon vélo)

Faudrait vraiment être plus sélecte à l'entrée des bus tiens ><

Publié dans Coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article