Disparue... ou jalouse ?

Publié le par Abby-la-Meuh

La jalousie... C'est un sentiment que je n'avais pas éprouvé depuis longtemps, et que, à vrai dire, j'espérais ne plus éprouver. Impossible, apparemment. Je viens de le découvrir au moment où je ne m'y attendais pas. Sacrée descente...

Encore que là, j'ai plutôt raison.

C'est drôle les amis, hein... Vous les trouvez sans vous y attendre, et vous les perdez de la même manière. Un jour tout va bien, vous vous entendez à merveille, vous êtes comme larons en foire, et le lendemain, pouf, disparu (e). Comme si rien ne vous avait jamais lié(e)s. Juste qu'à un moment, vous vous rendez compte qu'en fait, il/elle ne vous appelle plus, ne vous confie plus rien, ne vous fait aucune place dans sa vie (même pas dans son blog, rah là là, cochon des bois). Vous vous apercevez qu'en fait, vous êtes devenue un petit nuage, un filet de fumée qui est tellement mince... que vous êtes presque devenu(e) invisible...

Quand la confiance faillit, l'éloignement commence... Dans ces moments-là, on se demande toujours, comment la communication a-t-elle pu disparaître ? Et puis on se rappelle... On se souvient qu'en fait, la communication n'a jamais été là. Qu'on n'a jamais parlé d'aucun problème. Qu'on n'a jamais rien réglé que par l'indifférence et l'ignorance. On réalise que si on avait été moins négligeant, cette situation n'aurait pas été possible, ni même envisageable.

Peut-être, au contraire n'avez-vous jamais eu de problème avec votre ami(e) ? Vous ne vous êtes jamais disputés, et ça fait votre joie, d'avoir quelqu'un qui vous comprenne assez pour savoir dire les choses sans vous heurtez, savoir comment se comporter pour ne pas vous mettre en colère, savoir être honnête. Et puis un jour, bam. Vous vous engueulez pour de bon. Un grand coup, sur un sujet capital - peu importe lequel. Toujours est-il que ça fait mal, les questions existentielles qui concernent votre dispute. Ce qui fait encore plus mal, c'est que la seule conclusion possible à cette grosses crise est que vous ne pouvez absolument plus être amis, plus vous parler, plus vous voir même. Vous n'êtes pas d'accord, vous ne le serez jamais. Et ça vous séparera jusqu'à ce que vous trouviez une solution pour contourner le problème... ou jusqu'à jamais.

Qu'on me fasse encore de beaux discours sur l'amitié, tiens.

Publié dans Les Gens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article